La fin de notre monde...et après?

Mis à jour : mai 28

En raison de nos préoccupations contemporaines; écologiques, économiques et sanitaires, notre société n'a pas d'autres choix que d'évoluer sous peine de disparaître telle que nous la connaissons...

Moi-même, maman de deux enfants, je m'en préoccupe car c'est surtout leur avenir qui est en jeu! Je me suis souvent surprise en train d'imaginer à quoi pourrait ressembler demain et j'avoue apprécier tout particulièrement les romans et films d'anticipations, tels que "Divergente", "Hunger games", "Je suis une légende"etc... qui sont souvent tellement plausibles!

Je vais donc vous raconter, petit à petit, ma fiction inspirante, celle qui me guide pour chaque collection de bijoux!


L'apocalypse

Il était une fois notre planète, qui malmenée par ses habitants humains, se retrouva un jour en piteux état. Plus personne sur terre ne pouvait vraiment expliquer précisément comment en était-on arrivé là ; une guerre nucléaire mondiale, trop de pollution, la pénurie de nos ressources naturelles, une épidémie dévastatrice... et voilà que des villes entières se retrouvèrent en ruines, désertées par la plupart des survivants. Seuls quelques uns d'entre eux restèrent dans les villes, persuadés que la survie serait plus facile grâce aux infrastructures encore habitables, malgré le manque d'hygiène , les infestations de rats et l'insécurité face aux "Dézings". Ces "Dézings" comme on les nommait, étaient des gens sans foi ni lois qui se retrouvaient sur l'idée de prendre de force ce qu'ils convoitaient.


L'adaptation vers une autre société

Bref, ces survivants de l'enfer, en dedans ou en dehors des villes, durent s'adapter et changer leur façon de vivre, de se nourrir, de se vêtir, de se déplacer... Mais tout n'était pas mort avec notre ancienne société; ce qui fait notre humanité, bon comme mauvais d'ailleurs, survécut aussi!

Certaines personnes à l'esprit créatif , lassées de simplement survivre, cherchèrent à rendre le quotidien plus beau, notamment en créant des bijoux! Ils sortaient de ce qui leur servait d'habitats à l'aube, pour éviter de croiser les "Dézings" qui oeuvraient plutôt au crépuscule, afin de fouiner dans les ruines et y récupérer des petits morceaux de béton et autres fragments de matériaux plus précieux. Les opéras et théâtres en ruines regorgeaient de débris de béton, de pierre ou de stuck dorés à la feuille d'or ou d'argent, ainsi que d'éclats de cristal issus des anciens lustres qui trônaient autrefois majestueusement au milieu des salles de spectacles. Avec un peu d'imagination, ils travaillèrent ces différentes trouvailles et les transformèrent en bijoux élégants; des colliers, des bagues et des boucles d'oreilles qu'ils baptisèrent "Urban Chic" et qu'ils déclinèrent en version dorée , argentée et bronze : les collections Urban Chic Gold ,Silver et Vintage étaient nées !