Or, Gold-filled, plaqué or, doré...quelles différences?


Si vous avez déjà exploré des vitrines ou stands de bijoux, vous avez sûrement déjà lus ou entendus ces termes pour qualifier des bijoux contenant de l'or, mais savez-vous ce qu'ils signifient exactement?

Achetez-vous vraiment ce que vous pensez acheter?

Depuis que je me suis lancée dans la création de bijoux, j'ai été confrontée de fait, à toutes ses différences et m'y suis donc intéressée de plus prêt. Mais pourquoi ce sujet n'intéresserait-il que les pros du bijou? J'ai donc décidé dans cet article, de partager avec vous mes connaissances en la matière, afin que vous vous y retrouviez un peu mieux quand vous achèterez des bijoux!


Bijoux en Or 24 K : le must!

Les bijoux en or 24K ou carats, sont en or massif, le gagnant toutes catégories ; il est brillant, résistant et inoxydable (il ne noircit pas comme l'argent par exemple)... mais c'est aussi le plus cher!

Sa seule faiblesse, il se raye! L'or pur est beau et noble mais il est également mou, c'est pour palier à cela que l'on trouve également des or 22, 18,16, ou 14 carats, c'est à dire des alliages à différentes proportions avec d'autres métaux pour rendre le bijou plus dur.

Pour faire simple, l'étalonnage du carat se fait de 0 à 24 pour une référence à 24g :

si dans l'alliage de 24g, il y a 24g d'or alors c'est de l'or pur, soit 24K

si dans l'alliage de 24g, il y a 18g d'or et 6g d'un autre métal alors c'est du 18K etc...

Les alliages servent d'ailleurs aussi à faire varier les couleurs :

or + cuivre = or rose

or + zinc/argent/nickel = or blanc, et il y a donc de nombreuses variations de teintes selon le métal et la quantité de celui-ci mélangé à l'or!

Dans ma pratique, je ne travaille pas l'or 18K et plus au-delà de 3 grammes, car c'est réservé aux joailliers (ce qui distingue la joaillerie de la création fantaisie).


Bijoux en Gold-filled : alternative intéressante!

Le Gold-filled, technique venue des Etats-Unis et très plébiscitée là-bas, s'apparente à un plaquage d'or très épais à partir d'or 14K. En effet pour obtenir la mention Gold-filled, le poids en or du bijou final doit représenter 20% du poids total! Il y a donc entre 50 et 100 fois plus d'or que dans un bijou plaqué or (cf paragraphe suivant) et le fait d'utiliser un or 14K le rend beaucoup plus solide!

Les bijoux en Gold-filled sont donc extrêmement résistants et vous dureront toute votre vie si vous en prenez soin un minimum, pour un coût bien inférieur à l'or pur!

Pour ma part, je trouve cette alternative très avantageuse et l'utilise pour plusieurs de mes bijoux, comme les boucles d'oreilles "Comète dorée" ou le ras-de-cou "Eclosion sentimentale" ci-dessous en photos. Une finition qui gagne à être connue!



Bijoux en plaqué or : pas si mal!

Alors attention, ce terme est parfois utilisé à tort et à travers, du moment que le bijou est recouvert d'une couche d'or! Or pour qu'un bijou puisse légalement porter la mention "plaqué or", il faut bien un minimum de 3 microns d'épaisseur ou 3 "flashs" comme disent les pros, déposés par électrolyse sur un métal moins précieux comme le laiton par exemple. Si le plaquage est réalisé sur de l'argent 925, on parlera alors de Vermeil, qui a son propre poinçon ; un V.

Le véritable plaqué or a donc un minimum de 3 millièmes de millimètre et peut être plus épais!

Préférez d'ailleurs un plaquage plus épais avec un or 18K, qu'un plaquage à 3 microns en or 24K. La qualité de la dorure sera meilleure à l'image du Gold-filled!

Il existe donc différentes qualité de plaqué or, mais cela restera toujours moins cher qu'un bijou en or 24K ou en Gold-filled ! Intéressant quand on aime changer régulièrement de bijoux et que l'on est assez soigneux!


Bijoux dorés à l'or fin : les moins chers!

Ce sont les bijoux fantaisies les plus répandus, car également les moins coûteux! La dorure est obtenue de la même manière que le plaquage, c'est à dire par électrolyse mais n'utilise qu'un ou deux "flash" ce qui a pour conséquence une épaisseur d'or environ 10 fois moindre! Il faut donc en prendre grand soin, au risque de voir rapidement apparaître le métal sous l'or. Les frottements sont leur plus grand ennemi, il ne s'agit donc pas de les nettoyer à la brosse à dents et dentifrice! La technique du rhodiage pourra par contre les protéger très longtemps de l'usure, comme des rayures pour l'or pur d'ailleurs (j'en ferais le sujet d'un prochain article).


Enfin, la dorure à la feuille d'or 24K permet d'appliquer une couche d'or pur d'une épaisseur de 0,2 microns sur d'autres matières que les métaux, comme je le fais sur le ciment pour mes créations Urban Chic.

Mais attention aux rayures et aux frottements ; c'est pourquoi je ne l'applique que sur des surfaces où les frottements sont moindres à l'utilisation du bijou!







Nous avons donc fait le tour des différentes qualités de dorures et vous devriez un peu mieux vous y retrouver : de la plus à la moins précieuse, de la plus à la moins coûteuse, et pas forcément de la plus à la moins résistante! Tout dépendra donc de votre budget bien sûr, mais aussi et surtout de l'usage prévu pour le bijou : sera-t-il porté tous les jours ou seulement avec quelques tenues, est-ce une bague ou des boucles d'oreilles (rapport aux frottements prévisibles), est-il un petit coup de coeur de vacances ou un cadeau pour un évènement important... bref à vous de répondre à ses questions et d'acheter... en toute connaissance de cause!